Article – l’écho Républicain / Livraison de boites à l’hôpital

Pourquoi les enfants hospitalisés à Rambouillet repartent avec une boîte de Lego® ?

Publié le 23/06/2020 à 15h00

Dans sa chambre d’hôpital, à Rambouillet, la petite Marie, 5 ans, a le sourire. Et dans les mains, une boîte de Lego®, le célèbre jeu de briques colorées. © Jérémy Truant

L’association Brisy, pour Briques Sud Yvelines, a fait don d’une vingtaine de boites de Lego® au service pédiatrique du centre hospitalier de Rambouillet. Une première.

Dans sa chambre d’hôpital, à Rambouillet, la petite Marie, 5 ans, a le sourire. Et dans les mains, une boîte de Lego®, le célèbre jeu de briques colorées.
Comme elle, d’autres enfants de passage par le service pédiatrique du centre hospitalier de Rambouillet reçoivent, ces derniers temps, ce cadeau en quittant l’établissement.

Plus d’une vingtaine de boîtes

À l’origine de cette initiative : l’association Brisy (Briques Sud Yvelines) qui rassemble quelque 150 passionnés de la petite brique encastrable en plastique.
« On a été contacté par une association anglaise qui fait des dons de Légo®, par l’intermédiaire de l’entreprise Lego®. Ils nous ont proposé de participer à l’opération en donnant à l’hôpital près de chez nous », retrace l’ambassadeur de l’association yvelinoise, Jérôme Sébire, chargé de faire le lien entre l’association et la société.

Sevan ressort de l’hôpital, ce lundi 22 juin, avec un jouet.

Une première au centre hospitalier de Rambouillet. « On a quelques dons de jouets, mais jamais une vingtaine de boîtes de Lego® comme cette fois-ci. On est toujours preneurs de dons de jouets en bon état », explique Stéphanie Muller, chef de service pédiatrie à l’hôpital, qui se charge de remettre les petites boîtes dont la thématique est les super-héros, aux enfants lorsqu’ils quittent l’établissement. « Ça leur fait plaisir », commente-t-elle.

C’est le cas pour Marie donc, et aussi Sevan, huit ans, aussi hospitalisé. Lui a eu droit à des personnages du jeu vidéo Overwatch. « Je les avais pas ceux-là », commente-t-il, visiblement content du cadeau et de sa sortie de l’hôpital.

D’autres dons pendant la crise

D’autant que, crise sanitaire du Covid-19 oblige, la salle de jeu du service pédiatrie est actuellement fermée. Alors les séjours à l’hôpital peuvent paraître encore plus longs. « La salle de jeu, c’est important, les enfants non-contagieux peuvent s’y retrouver pour jouer », poursuit la chef de service.

Durant le confinement, le centre hospitalier de Rambouillet – comme partout en France – a bénéficié d’une importante solidarité. « On a eu plein de dons alimentaires et de matériel », souligne Claire Girard, responsable de la communication au centre hospitalier de Rambouillet.

Jérémy Truant

Article originel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *